Interview Communautaire #1

Les Interviews dites Communautaires consistent à interroger des membres influents de Leelh, connus pour diverses raisons, tant pour leur jeu que pour leurs interventions sur le forum officiel ou Jol.
Voici le premier d'une longue série.

Aujourd'hui, nous retrouvons Seiku Valentine, joueur expérimenté et bien connu de vous, communauté de Leelh.

10610.png

Salut, Seiku. Peux-tu nous faire une présentation détaillée de toi & de ton personnage ?
Histoire de replacer mon cas dans les statistiques : J'ai 23 ans, soit un peu au-dessus de la moyenne d'âge des joueurs de Leelh, selon un sondage officieux.
D'emblée, j'espérais croiser une communauté plus mature et ouverte au roleplay que sur d'autres jeux. Tantôt rédacteur dans quelques magazines de jeux, tantôt MJ sur certains d'entre eux, je connais les déboires rencontrés sur un jeu qui s'annonce "entièrement axé sur le roleplay"... Mais je n'ai pas été déçu.

Mon personnage, Seiku Valentine, a 17 ans. En tout cas, il en est convaincu. Dans un monde où la principale préoccupation est de survivre, on ne fait plus trop attention aux anniversaires.
Un des rares blonds de Vedasq, c'est un Turne, né d'un père Emnu et d'une mère qui a changé pendant le Cataclysme, et qui est devenue Turne. Si son ethnie lui interdit d'être Fondateur, il tient de son père un intérêt immense pour les objets de l'ancien temps, ce qui lui ferme la porte de la faction Nashen.
Mais plus que ces raisons, il a choisi d'être Neutre, de ne pas prendre part à la guerre des factions.
Bien qu'il soit difficile d'avoir des rêves d'idéalisme dans un monde en ruines, il est convaincu qu'une autre fin est possible que la victoire d'un des deux factions. Ce qui, en clair, donne un grand gamin un peu déjanté, et qui est plus intéressé par les inventions d'Avant que par l'apprentissage du combat. Par-dessus tout, il est convaincu qu'en montant dans les hauteurs, il pourra se tenir, lui et ceux à qui il tient, à l'abri des dommages collatéraux des combats des factions. A force de grimper, il s'est développé une musculature sèche - les choix de corpulence "brute" et "mince" n'auraient pas convenu.

De là est né le premier clan joueur de Leelh, les Piétons du Ciel. Un groupe d'amis, presque une famille, qui passent leur temps à se hisser en haut des immeubles, et qui se sont installés sur une montagne où ils ont construit leur Nid.
Seiku les a regroupés pour poursuivre son rêve de trouver un moyen non pas de survivre, mais de vivre, dans la tranquillité des hauteurs. C'est une rumeur sur la "Compagnie de l'Onde", un clan autarcique qui flotterait sur l'eau, qui l'a convaincu. Les Piétons du Ciel sont à leur recherche, pour découvrir leurs méthodes qui, selon les rumeurs, leur permettent de vivre dans la paix et la tranquillité.

Les Piétons du Ciel sont un des clans les plus influents de Leelh, sans que leur background n'incite au combat. C'est une des choses qui m'a attiré sur le jeu, même si j'y reviendrai plus tard.
D'ailleurs, malgré le fait que je passe le plus clair de mon temps à RP - que ce soit avec mon clan, des neutres, des fondateurs ou des nashens - je suis classé premier sur l'échelle d'influence. Celle-ci est un savant mélange de données dont les doses et les ingrédients son secrets, et auquel, pour être honnête, je ne comprends pas grand-chose; mais un des critères pris en compte est le nombre de page des Mémoires du personnage.
Comme je ne joue que très peu pour le gameplay, chacune de mes journées est recensée dans ce journal, et mes participations à l'histoire du jeu en général sont fréquentes; il ne suffit pas d'être capable de poutrer tout le monde pour être un bon joueur.

A vrai dire, ça va même plus loin que ça : je suis très mauvais en PvP. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, ou d'avoir voulu m'y intéresser, c'est une dimension des jeux qui ne m'attire pas du tout.
Avec la guerre entre les factions, je me suis demandé si j'avais ma place sur Leelh, et malgré des rixes avec des voleurs ou des pilleurs inévitables, et quelques frictions à caractère ethnique (avec les Fondateurs) ou idéologique (avec les Nashens), voire politique avec les deux, je parviens pour le moment à suivre le défi que je me suis lançé, un clan non-combattant. Sans être un hippie pacifiste, je suis de l'école de ceux qui évitent les morts inutiles pour résoudre un conflit. Mon personnage aura du mal à comprendre qu'on puisse tuer pour une couleur d'yeux ou de simples soupçons, quand la solitude est pour lui le vrai fléau de l'humanité; celui qui rend violent, fou, ou qui mène à des morts stupides, seul au fond d'un trou, parce que personne n'est venu vous sauver.

df90yw.png

Pourquoi avoir choisi Leelh parmi la ribambelle de jeu vidéo sur le marché ? Qu'est-ce qui t'a attiré puis t'a par la suite convaincu de rester ? Et, au contraire, quelles sont tes déceptions, tes craintes ?
Pourquoi Leelh... Comme je l'ai dit, je suis venu uniquement pour une chose : le roleplay. Un jeu "full RP". C'est presque devenu un mythe, par les temps qui courent, et pourtant, une équipe l'a fait, et malgré les nombreux problèmes qui se posent de façon récurrente dans ce genre de projets, ils s'y tiennent et aménagent le jeu pour le mieux. Je pense que si des compromis se faisaient pour faire la part belle aux farmers et aux pros du PvP, je tirerais ma révérence.
On m'a présenté Leelh lors de l'Open Béta, et son aspect graphique inspiré des comics, son ambiance post-apocalyptique et surtout un background pensé pour laisser libre cours à l'imagination des joueurs étaient déjà présents. J'ai lâché ma console et depuis la release, je totalise 140 jours de survie, ce qui me donne à la fois la médaille du survivant le plus acharné et du no-life le plus aguerri *pleure*.

Comme je ne m'intéresse pas du tout au système de combat, ce sont les avancées graphiques et le gameplay, soit l'immersion en général, que j'attends le plus à chaque patch. Ceux-ci sont toujours l'objet de grands remous, la rapidité de leur sortie provoquant parfois quelques effets inattendus (combien de pauvre hères ont perdu leur slip après un patch...). Pour moi, agrandir et aménager le terrain de jeu est plus important que d'améliorer la courbe d'XP, et augmenter le nombre d'interactions est plus intéressant que de rendre les combats plus accessibles. Je continue à craindre, jour après jour, que les farmers d'xp ne finissent par prendre le pouvoir...

Côté technique, il faut avouer qu'on a quelques problèmes de freeze, parfois de lag, qui rendent certaines poursuites injouables, ou bien des bugs en cours de réparation qui rendent certaines actions risquées (par exemple, dans mon clan, les sauts d'immeuble en immeuble sont monnaie courante, mais en cas de chute, le personnage apparaît mort à mi-chemin du sol... C'est assez coton pour effectuer un sauvetage aérien).
Il y a aussi évidemment de nombreuses dissensions sur le background, mais malgré tout ça... On reste! Pour moi, c'est bien la preuve que le jeu a ce "quelque chose" que les autres n'ont pas et qui le rend unique. Ce "quelque chose" qui fait les bons jeux.

Et puis, il y a l'autour qui a une importance plus marquée que dans d'autres jeux. La section RP du forum par exemple, est incontournable; d'ailleurs, la participation sur cette section est comptabilisée pour le classement d'influence (bien que je n'y poste que de façon très anecdotique, à cause des nombreux joueurs qui postent pour le score...) et y lire les rumeurs est indispensable au roleplay.


Très bien, merci d'avoir pris le temps de répondre à mes quelques questions.

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Leelh ?

46 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (61 évaluations | 15 critiques)
5,5 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Leelh
(11 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu